Ceux qui restent

Jean Michelin

Héloïse d'Ormesson

  • par (Libraire)
    27 septembre 2022

    Mission réussie!

    Un livre coup de poing, un roman poignant par sa force et son réalisme. Un matin le soldat Lulu s’enfuit de chez lui et ne rentre pas, abandonnant sa famille et sa garnison. Pour ses frères d’armes, il n’est pas questions de l’abandonner et quatre hommes décident de partir à sa recherche. Avec talent J.Michelin dévoile ce qui est si difficile à dire dans ce monde d’hommes : L’amitié, la fragilité, l’amour mais aussi l’indicible violence des combats, la peur et la culpabilité. Un livre déchirant et superbe !


  • par (Libraire)
    21 septembre 2022

    Ceux qui restent

    L’univers des militaires, des leurs amitiés, de leurs missions, de leurs vies de famille, du rythme de la caserne.
    Lulu, un caporal-chef, disparait et quatre copains vont partir à sa recherche jusqu’en Guyane.
    Magnifique roman, ode à des hommes qui souffrent en silence des conséquences des conflits armés.


  • 8 septembre 2022

    "Ceux qui restent" parle des conséquences de la guerre sur ces hommes et ces femmes qui en ont fait leur métier, qui n'en reviennent pas, mais aussi les familles qui attendent, et celles qui sont en deuil... ça parle de ces vies faites de pourquoi. Pourquoi lui ? Pourquoi l'attente ? Pourquoi continuer ? Efficace, à l'instar d'une enquête, l'auteur a su y semer de jolis moments littéraires.


  • par (Libraire)
    8 septembre 2022

    Le déserteur

    Comment part un soldat? Comme cela dirait-on : sans un bruit et sans un murmure. Sa femme l’attend mais il n’est plus là. Dans la garnison, les gradés ne remarquent pas encore son absence mais ses frères d’arme savent.

    Comment part un soldat? Dans une tourmente solitaire, comme Lulu. Lulu qui n’est plus là.

    Ses amis, ses compagnons ne le supportent pas. Leur combat désormais c’est de le retrouver. Une course contre la montre mais une course avec le cœur…

    Lorsque la fraternité est le seul lien entre les hommes et l’humanité, sauver son prochain devient plus qu’une nécessité. Quelle différence entre partir ou rester?


  • Ecrit par un officier de carrière, ce roman est sans concession.

    10 jours avant un départ en mission, Lulu, caporal, disparaît. Le sergent Marouane décide de partir à sa recherche, aidé en cela par Stéphane et le lieutenant. Entraînés dans la vie de ces soldats qui partent en mission non officielle, pour retrouver un des leurs, nous découvrons les traumatismes dus aux combats, les peurs, les fraternités. Mais, qu’a fui Lulu ? Les personnages sont attachants, l’histoire est triste, réaliste où face à la mort, on peut souvent être perturbé. Écrit par un officier de carrière, ce roman est sans concession.


  • par (Libraire)
    18 août 2022

    Sans fioritures

    Lieutenant colonel dans l'armée de terre, Jean Michelin dresse un portrait réaliste et sans fioritures de la guerre et des ravages qu'elle entraîne sur ces hommes partis en mission. C'est résolument raide et sans espoir. S'ils ne succombent pas sur le terrain, ces hommes finissent par déserter ou se laisse aller à une certaine amertume voire pire. Quant aux femmes, épouses de ces derniers, elles se retrouvent seules à devoir tout assumer. Sans oublier la solitude qui les étreint dès les premières absences de leur mari dont elles finissent par ne plus rien savoir. La plupart sont résignés et en colère. L'histoire racontée par Jean Michelin est de cette trempe-là, le rythme est soutenu, l'écriture sèche, on suit médusés, les trajectoires de ces hommes dont celle du disparu, dit Lulu, dont on sait peu de choses. L'enquête avancera cependant grâce à l'aide de quelques irréductibles.
    Un roman brutal, exempt de tout sentimentalisme et lyrisme.


  • par (Libraire)
    18 août 2022

    Un roman juste à l'écriture sobre sur les plaies et les cicatrices de la guerre, qu'elles soient faites aux soldats, aux civils, aux conjoint(e)s ou aux familles...