Manderley for ever

Manderley for ever

Tatiana de Rosnay

Le Livre de Poche

  • 16 septembre 2017

    Elle s'appelait Daphné

    Lorsque Tatiana de Rosnay écrivait « Elle s’appelait Sarah », elle ignorait que ce manuscrit allait changer sa vie et la propulser dans le club des auteurs de best-sellers. Il y eut donc un avant-après « Sarah », comme il y aura probablement un « avant-après » « Manderley for ever », une biographie très enthousiasmante, qui est aussi un hommage à celle à qui elle doit sa vocation, Daphné du Maurier. Le roman, « Sarah », était écrit en anglais, le livre qui paraît aujourd’hui l’a été en français. La boucle est bouclée, les deux langues, les deux cultures réunies.
    Tatiana de Rosnay a une douzaine d’années lorsque sa mère lui offre « Rebecca ». Un coup de foudre, une révélation, la certitude que dorénavant la lecture fera partie de sa vie et peut-être aussi, pourquoi pas, l’écriture. Dans ce roman qui devint immédiatement un best-seller à sa parution en 1938, comme dans l’adaptation cinématographique de Hitchcock avec Laurence Olivier et Joan Fontaine, le personnage principal est interprété par… une maison.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    17 décembre 2016

    Un portrait surprenant et captivant

    Fille gâtée d'un acteur anglais à succès, Daphné du Maurier fait montre très tôt d'un caractère fort et indépendant. Fascinée par ses origines françaises, elle va toujours essayer de repousser les limites : celles de la bienséance de la société de l'époque, celles des frontières, de la création... Tatiana de Rosnay nous peint la vie passionnante et passionnée d'une femme aspirant à vivre pleinement, loin de l'image lisse de l'auteur romantique que notre imaginaire a pu créer. Un destin exceptionnel à découvrir absolument !


  • par (Libraire)
    18 mai 2016

    La face cachée de Rebecca

    La vie de Daphne du Maurier est un véritablement roman, celui d'une femme née dans une excellente famille britannique avec une pointe de sang français, celui d'une femme qui rêvait d'être un homme, libre et sans attache. Elle y parviendra, à être une femme indépendante et libre, de mœurs comme de pensées.
    Tatiana de Rosnay prend la plume pour parler d'une auteure qui l'habite depuis la lecture de "Rebecca". Elle revisite un à un les lieux qui ont marqué la vie de Daphne que ce soit la grande demeure familiale londonienne ou encore son havre de paix en Cornouaille. Elle décortique la vie de Daphne et la fait vivre sans tabou mais toujours de façon très subtile et pleine de pudeur.
    Des amours plurielles de l'auteure de Rebecca à ses inspirations profondes, c'est toutes les trames de sa vie que Tatiana de Rosnay nous livre comme une confidence. Une femme incroyable, une auteure majeure de la littérature du XXème siècle qui se livre dans une biographie qui se lit comme un roman. Une excellente lecture.