Margaux L.

Un océan d'amour
25,50
par (Libraire)
28 février 2015

Ou comment nager dans le plaisir

En plein cœur de la Bretagne vivent à flanc de falaise un pêcheur et sa femme. Chaque matin le rituel est le même : ils se lèvent avant l’aube, tandis qu’il se prépare pour sa journée de travail, elle lui confectionne des crêpes. Rien ne semble pouvoir bouleverser cet équilibre qui perdure depuis des dizaines d’années et pourtant…

Un soir, l’horizon reste désespérément vide, le soleil se couche sur une mer d’huile. Il ne revient pas au port. Ignorant les supplications des autres femmes, elle décide de partir à sa recherche, malgré sa peur de l’inconnu. Pendant ce temps, le pêcheur tente de récupérer son bateau qui a été pris dans les filets d’un énorme chalutier, et finit par dériver loin, très loin de sa Bretagne. Quel plaisir de suivre ces deux amoureux contre vents et marées, prêts à toutes les folies pour se retrouver.

Un récit muet magnifiquement illustré, poétique et drôle.

Afterworlds

Pocket Jeunesse

18,90
par (Libraire)
28 février 2015

Que d'originalité !

Un roman qui met en scène une jeune auteure en pleine rédaction de son premier manuscrit. Entre hésitation, doute et stress post publication, Darcy Patel nous dévoile peu à peu les rouages de l'écriture, et ceux de l'édition! En parallèle nous suivons les aventures de Lizzie, le personnage modelé par Darcy.
Un roman qui ne manque pas d'originalité de par sa forme et les multiples sujets abordés. Le lecteur est sans arrêt projeté d'un univers à l'autre sans jamais perdre le fil ni apaiser les tensions. Une page en appelle une autre, impossible de s'arrêter avant de connaître la fin d'Afterworlds...

Scott Westerfeld réussit ici un tour de force. Il aborde avec tendresse le personnage de Darcy, les prémices de sa carrière et l'aube de sa vie d'adulte. Son premier amour, son premier appartement, le travail de ses rêves d'enfant. Lizzie, quant à elle, transcende les désirs de Darcy, vient répondre à sa façon aux questions de sa créatrice tout en traçant son propre destin. Une vraie mise en relation entre la fiction et la réalité. Finalement l'une ne peut exister sans l'autre. Ces deux espaces d'écriture permettent à Scott W. de nous parler de la vie, ses joies, ses désillusions et de nous rappeler que nos choix façonnent notre avenir, que rien n'est joué à l'avance. La vie est belle et compliquée, c'est ce qui la rend si frémissante.
A lire et à relire!

Danser les ombres
par (Libraire)
25 février 2015

Entre corps et âmes

« J’ai écrit Danser les ombres pour parler du séisme, de cette force qui vient mettre à bas la vie des hommes et les laisse démunis, nus. Mais j’ai écrit Danser les ombres, surtout, pour faire ressortir la beauté de ceux qui luttent, même petitement, même dérisoirement, ceux qui s’arcboutent pour rester debout, ceux qui continuent à croire à la fraternité et à la possibilité de l’amour. » L.G

Lucine débarque à Port­-au-Prince un matin de janvier, des souvenirs plein la tête. Certains heureux, d’autres insoutenables, mais tous lui insufflent un nouveau souffle de vie. Aujourd’hui elle est porteuse d’une nouvelle macabre, mais demain elle recommencera sa vie. Seulement le séisme va tout bouleverser...

Entre passé et présent, corps et âmes, vivant et mort, un récit poétique qui ne manque pas de poigne et de justesse.