Nos faces cachées

Harmon, Amy

R-jeunes adultes

17,90
par (Libraire)
17 décembre 2016

A lire absolument !

Fern,18 ans, petite rousse affublée d'un appareil dentaire, est quasi transparente au lycée de sa petite ville, même si elle peut compter sur l'amitié de son cousin Bailey et de la belle Rita. Depuis l'âge de 10 ans, elle se meurt d'amour pour le séduisant et sympathique Ambrose, star locale de lutte. Comme tous les habitants de la ville, elle est sous le choc lorsqu'elle apprend qu'Ambrose s’enrôle dans l'armée suivi de quatre de ses amis....et traumatisée quand elle le voit revenir seul et défiguré, rescapé d'une attaque en Iraq. Ses sentiments pour le jeune homme vont-ils changer pour autant ? Et lui, maintenant que Fern s'est épanouie, va t-il succomber à son charme et même, reprendre goût à la vie ? Ce beau roman, à la hauteur de Nos étoiles contraires, adopte un ton juste pour parler de beauté, qu'elle soit intérieure ou exterieure, de guerre et de maladie. Entre rires et larmes, cette histoire d'amour et d'amitié mais aussi d'acceptation de soi va vous embarquer.

Tous les conseils de lecture

pour son livre "Le Chevalier du soleil"
Le , Librairie Madison

Fin du XVIe siècle. Le royaume de France est coupé en deux entre les catholiques et les huguenots. La Saint-Barthélemy a vu le massacre des protestants à Paris. Henri de Navarre y a réchappé, avant d’être retenu prisonnier par la famille royale, puis de s’évader pour regagner sa région de Pau et Nérac. Dans le Sud également, Montaigne rédige ses Essais dans la tour de son domaine. Il est de religion catholique mais défend l’idée de tolérance. Comme son meilleur ami défunt, il rêve d’une liberté de conscience et de culte pour tous : ses amis sont catholiques, huguenots, juifs... Il fraie avec des jésuites, des anglicans... Pour lui, le roi de Navarre, Henri, sera amené à devenir roi de France et il l’exhorte à se convertir au catholicisme par calcul politique, pour rassembler le peuple derrière lui. Mais pour le moment, Henri III de Valois est roi de France et sa politique fluctue selon les mois : sans descendant, il préfère finalement que son successeur soit Henri de Navarre, descendant de Saint-Louis, qui monte sur le trône plutôt que le duc de Guise, qui n’hésite pas à soulever la Ligue contre le souverain jusqu’à en occuper la capitale royale. Dans ce contexte, Montaigne rêve d’une paix religieuse, qu’il souhaite mettre en place en rassemblant des sages de diverses religions, qu’il nomme Chevaliers du soleil, des princes comme Navarre et Orange. Il se présente à Rome en compagnie de ces deux derniers princes pour présenter son projet au Pape Grégoire XIII. Celui-ci, tout d’abord réceptif, se ferme peu à peu sous la pression des Espagnols à qui il doit son siège. La petite troupe n’est bientôt plus en sécurité à Rome et doit s’enfuir.

Tous les événements