Mémé dans les orties

Mémé dans les orties

Aurélie Valognes

Le Livre de Poche

  • 6 novembre 2018

    Ouverture à la vie

    Ferdinand Brun est un homme de 83 ans au caractère bien trempé, aigri par la vie, ne supportant rien ni personne et craint de ses voisins. Sa femme l'a quitté et sa fille est partie vivre à l'autre bout du monde.

    Lorsque Ferdinand perd sa chienne Daisy à laquelle il était tant attaché, il se jette sous un bus. Il reste un bon moment hospitalisé et sa fille décide que pour son bien-être, il convient de le placer en maison de retraite.

    C'est alors que Ferdinand se lie d'amitié avec sa jeune voisine du dessus, Juliette. C'est le début de l'ouverture d'un cœur bien difficile à se laisser aimer. Et puis il y a Béatrice, une mamie bourrée d'énergie, bien familiarisée avec l'informatique, voisine de palier avec qui il sympathise également.

    Je vous laisse découvrir la suite...

    Cette lecture procure un bon moment de détente, sans prise de tête. On referme le livre avec le sourire.